Bio
Contact

Ciné-concerts


 

 

Ciné-concerts et créations musicales pour le cinéma muet

 


Une page folle

de Teinosuké Kinugasa, Japon, 1926

NOUVELLE CRÉATION

 

 

 

 

 

 

 

Un drame personnel et universel de la folie et de l'enfermement, Une page folle est une fresque qui nous saisit par sa profondeur émotionnelle et psychologie, nous émerveille par sa plasticité, nous surprend par une incroyable inventivité du langage cinématographique et nous déroute par l'abandon de la narration classique. Ce film est construit autour d'une série d'oppositions, de tensions narratives et formelles (folie/normalité, dedans/dehors, statique/dynamique, ombre/lumière...). Une dialectique que la musique prendra elle aussi en charge, pour la souligner, la prolonger par un jeu sur les timbres, les tempos, les registres, le son, le silence et le bruit, toute matière à la disposition du compositeur.

 

 


La Jeune Fille au carton à chapeau

de Boris Barnet, URSS, 1926

Dans le remarquable jeu des acteurs on trouve des traces nettes du théâtre satirique de l'époque, très influencé par le constructivisme. Le duo de piano et de violoncelle est à la base de la partition fondé sur les mélodies et leitmotiv inspirés par la musique russe savante et populaire de la première moitié du XXème siècle.

 

Dossier complet du ciné-concert


La maison de la rue Troubnaïa

de Boris Barnet, URSS, 1926

 

 

Dans le plus grand respect de cette œuvre, nous avons créé une bande originale « live » pour violon, piano, violon électrique et orgue Farfisa qui ne se réduit pas à un simple soutien musical de ce qui se passe à l'écran ; elle a pour but de chorégraphier l'image et d'en ouvrir le sens.

 

 

Dossier complet du ciné-concert


Florilège au fil des neiges

Programme de films d'animation, URSS/Russie, 1926 - 199

Peu connue du public occidental, l'animation russe constitue une étape importante de l'histoire du cinéma d'animation tant par sa qualité artistique que par sa diversité de styles et de techniques. Ce programme présente une sélection de films de différentes époques qu'accompagne un florilège des œuvres de M. Balakirév, F. Kreisler, A. Dvorzak, P. Tchaïkovski, S. Prokofiev, A. Khatchatourian, de musique traditionnelle d'Europe de l'Est et de compositions originales.

Dossier complet du ciné-concert


Le pré de Béjine

de Sergueï Eisenstein, URSS, images tournées en 1938, montées en 1964

 

La musique de ce film inexistant de Sergueï Eisenstein a été composée en 1937 par une figure importante de la musique de cinéma soviétique Gavriil Popov. Aucun enregistrement n'a survécu jusqu'à nos jours. Seulement quelques brouillons de la partition pour piano ont été retrouvés dans les archives et quelques précieux témoignages écrits nous indiquent comment Eisenstein et Popov imaginaient la « musicalisation » de certaines séquences... Lire la suite